Home / Startups / Mafal Lô (Firefly): « Faire un Facebook ads du bus pour l’ensemble du continent »
Mafal Lô, CEO de Firefly
Mafal Lô, CEO de Firefly

Mafal Lô (Firefly): « Faire un Facebook ads du bus pour l’ensemble du continent »

Firefly est une startup qui souhaite transformer l’expérience des utilisateurs de transport en commun en Afrique. Elle a commencé par les bus, plus précisément une ligne de bus, la plus fréquentée à Dakar au Sénégal. Firefly a eu l’idée de proposer à la régie qui gérait l’affichage publicitaire des bus de lui en confier l’exploitation à l’intérieur des véhicules, sur la base d’un partage de revenus.

Pour illustrer la proposition de valeur de Firefly, son CEO, Mafal Lô, aime citer en exemple les 35h par semaine que les Nigérians de Lagos passeraient dans les transports en commun, à cause des embouteillages notamment. En intégrant des smartphones et des écrans dans les bus, Firefly veut rendre l’expérience de transport plus agréable, et même plus « productive ». De fait l’entreprise essaie de capitaliser sur l’habitude prise par les Africains, dans de nombreux pays, de se rendre dans des petits commerces ou « cabines » pour acquitter des factures, recharger du crédit téléphonique ou transférer de l’argent, via le paiement mobile.
Dans le cas de Firefly, le bus est devenu la cabine. Un guichet roulant, digitalisé, qui permet de faire d’une pierre plusieurs coups. La startup n’est pas la seule à s’intéresser à ce marché de l’accès mobile itinérant. Le mastodonte Orange commercialise en Côte d’Ivoire notamment une clé 4G destinée à équiper les minibus partagés, appelés « Gbakas », qui permet aux exploitants de ces véhicules d’offrir une connectivité à leurs clients.

Aujourd’hui, le dispositif de Firefly équipe 200 bus. La startup cherche à lever 1,7 millions d’euros pour étendre son parc à 2000 bus, étoffer ses équipes, et consolider sa plateforme publicitaire, que son fondateur décrit comme un « Facebook ads du bus ». Parmi les annonceurs actuels, Mafal Lô cite Orange, Western Union, ou Coca-cola.

La startup vise à terme un déploiement du service dans d’autres pays africains. Firefly a été sélectionné dans le programme PitchDrive, imaginé par Google for entrepreneurs, qui a permis à 14 startups africaines de faire le tour de plusieurs capitales européennes, à la rencontre des investisseurs.

A lire aussi

Malick Diouf, Lafricamobile

Lafricamobile sélectionné par le programme « L’Afrique Excelle » de la Banque mondiale

Lafricamobile est une startup sénégalaise qui fournit des services de reach mobile (SMS, USSD, voix, …